Y’a des limites !!!

J’ai toujours été la fille qui déteste les conflits et qui fait toujours en sorte d’apaiser les choses et de crever les abcès. Cette fille qui va  aller vers la personne en cause pour que les tensions disparaissent et que tout rentre de nouveau dans l’ordre même si elle a raison et même si elle doit se rabaisser pour le retour au calme.

Les conflits, les tensions m’angoissent. Je ne supporte pas de continuer ma route dans une ambiance électrique et faire comme si de rien n’était. Impossible.

Mais dernièrement j’en ai plus que ras le bol d’être celle qui fait sans cesse des efforts, celle qui doit ravaler sa fierté alors que les autres n’ont pas l’air d’être si affectés que ça. J’en ai marre que le gens pensent que de toute façon je reviendrais. J’en ai marre que les gens me jugent comme étant faible et se servent de ça.

Oui je suis sensible. Oui beaucoup de choses m’angoissent. Mais il faut arrêter de me prendre pour une marionnette. Je peux pardonner une, deux, trois fois mais quand je sature je deviens froide et là plus la peine de faire la victime car cela ne m’atteint plus.

Donc ces temps ci, je fais comme tous ces gens. Je fais comme si cela ne m’atteignait pas, je fais comme si rien ne s’était passé, je parle à ces gens même si cela se transforme souvent en monologue. Au fond, je sais que cela les énerve. Donc je continue et essaye de ne pas exploser surtout.

Publicités

J’ai testé un yoga un peu spécial …

J’arrive dans la grande salle. Des tissus de couleur sont suspendus au plafond. Des couleurs vives. Une musique calme en fond sonore. Je suis impatiente de voir, de tester.

 

Le prof nous met immédiatement dans le vif du sujet et je me retrouve les jambes en l’air, enroulées au tissu, la tête en bas et les bras touchant le sol. Mais dans quoi je me suis lancée ?! Il paraît que ça permet de remettre les chakra en ordre. Soit.

 

Nous enchaînons avec des balancements, des positions et des postures. Plus soft. Nous nous étirons, nous faisons quelques exercices de gainage. Puis vient la phase plus compliquée où notre corps doit être complètement enveloppé du tissu, et ce, toujours dans les airs. La larve, le papillon, la chauve souris. Ok. À force je vais avoir la nausées. Maintenant nous devons faire des espèces d’acrobaties, des galipettes dans les airs sans avoir peur de tomber. Nous apprendrons ainsi la confiance et le lâcher prise. Ah ah facile à dire mais je ne me sens pas rassurée. J’essaie tout de même. Mais rapidement j’ai la tête qui tourne. J’arrête et m’asseois.

 

Mon corps ne réagit plus. J’ai les mains et la nuque qui fourmillent. Je n’ai plus de force. On me donne rapidement du sucre. J’essaie de me relever. Difficilement. Je mettrais 45 min à récupérer.

 

Verdict : mon oreille interne est trop fragile et les cristaux se déplacent dès que ma tête se retrouve un peu trop chahutée ou à l’envers (je comprends mieux désormais pourquoi je suis incapable de faire certaines attractions 😅)

 

Bref… ce fut une bonne expérience, et je recommande, mais expérience que je ne recommencerai pas par peur que cela de reproduise de nouveau.

💜