En Vrac #5

Pas grand chose à vous divulguer, surtout que pour beaucoup d’entre vous, vous restez informés via les réseaux sociaux et autres… Je vais donc vous faire une petite liste en vrac de ce que vous avez pu manquer !!!!

Sport : Quasi à contre cœur, j’ai stoppé mon abonnement à la salle. Pourquoi ?! Les horaires des cours ne correspondaient plus aux miens et encore moins en été … alors je ne me voyais pas payer une fortune pour n’y aller qu’une fois tous les 15 jours (oui car étant plus un studio de danse, et n’ayant exclusivement que des cours et pas de machines, le coût est beaucoup plus élevé qu’en salle) Cela fait presque 2 mois que j’ai arrêté et j’ai pu remarquer que je suis de nouveau moins zen… Le sport me permettait d’évacuer le stress et donc de moins me prendre la tête. C’est reparti pour des nuits moins réparatrices !!! Mais rassurez vous, dès que la motivation refera son retour, je compte bien faire mon sport à la maison 😉

Boulot : Toujours des horaires décalés, toujours un ennui qui s’accroît avec le temps, et toujours cette envie de changer… D’ailleurs j’ai fait les démarches nécessaires et espère que d’ici peu je pourrai enfin reprendre un rythme normal même si ce ne sera pas encore dans le job de mes rêves. Mais cela sera une étape pour me sentir mieux, plus reposée et envisager la suite de manière différente. On croise les doigts !!!!

Future : Les semaines passent et cette envie de quitter la Suisse persiste. Je ne sais pas si c’est dû au boulot, au fait de ne pas vraiment avoir d’amis ici ni d’amour, de devoir tout payer sans pouvoir économiser (oui car mon but c’était de mettre des sous de côté pour repartir chez moi), ou d’avoir un quotidien qui ne se résume qu’à maison/boulot (vous me direz que vous aussi.. mais ne pas aimer son boulot et en plus ne pas avoir de vie à côté, je peux vous dire que tu pètes vite les plombs) … Alors je me demande si le temps est venu de repartir au Portugal, ou de partir tout court pour une autre destination… pas mal de questions mais je pense que je dois encore attendre que ma situation se stabilise ici et que les signes se manifestent pour que je prenne une décision définitive. Un peu de patience…

Vacances : Samedi je pars ENFIN pour 15 jours !!!! Je les attends tellement ces vacances chez moi… j’ai vraiment besoin de cette coupure pour recharger mes batteries et pour prendre du recul. Profiter et ne rien faire également. Vivement !!!!! Mais vous savez quoi encore ?! J’ai aussi tellement hâte d’être à ce fameux week-end du mois d’octobre où je partirais avec deux super copines à Barcelone !!! Ouiii 😍 Et outre un super week-end qui nous attend, ça sera un vrai challenge pour moi qui ne part jamais ainsi « seule » à l’aventure. Peut-être que le déclic pour mon future se fera là bas 😉

Amour : rien, nada, vide, néant… Ça suffit pour expliquer l’état de ma vie personnelle ??? À vrai dire je ne cherche même plus… Je ne suis plus depuis près d’une année sur les sites, je ne sors pas plus qu’avant, ce qui ne favorise donc pas les rencontres. Mais je suis très bien comme ça, surtout en ce moment où je me pose tant de questions sur mon avenir. Puis au fond, il viendra quand ça sera le moment 🙂

Voilà pour les news toutes fraîches ou moins fraîches. En espérant que dans le future je puisse vous apporter des détails beaucoup plus croustillants sur ma vie d’expatriée !!!

💜

Publicités

De drôles d’expressions

En expliquant certaines expressions françaises à ma nièce, je me suis rendue compte que les portugais en ont eux aussi de vraiment bizarres. Je vais vous en dévoiler quelques unes et vous me direz ce que vous pensez ^^

Viver à grande e à francesa : Vivre à la grande et à la française = vivre dans le luxe.
Cette expression date de l’invasion française quand un Duque pris possession de palaces et autres richesses à Lisbonne. Depuis, ceci est resté dans le langage courant, bien que les français ne soient pas tous de riches bourgeois ^^

Vai pentear macacos : Vas coiffer des singes = vas embêter quelqu’un d’autre.
Cette expression découle d’une autre expression utilisée au moyen âge, époque où brosser les animaux tels que les ânes ou les chevaux était une tâche mal vue. Perso je ne vois pas le rapport mais soit 😅

Muitos anos a virar frangos : beaucoup d’années à tourner des poulets = avoir beaucoup d’expérience !!!!
Peut-être parce que pour griller des poulets il faut être doué ??? 😅

Sentir dor de cotovelo: avoir mal au coude = être envieux/jaloux de quelqu’un.
Perso ça ne m’a jamais fait mal au coude mais peut-être que pour d’autres oui 😅

Tirar o cavalinho da chuva : enlever le petit cheval de la pluie = ne pas d’attendre qu’un événement X arrive.
L’explication de cette expression serait que dans le temps, quand on rendait visite à quelqu’un, le fait de mettre notre cheval à labri ou pas, déterminait le temps qu’on allait rester.

A pensar morreu um burro : à penser un âne est mort = prendre trop de temps à prendre une décision.
L’origine de cette expression vient d’un philosophe français qui racontait qu’un âne marchait seul dans le désert. Assoiffé et ayant faim, après plusieurs jours il tomba nez à nez avec un seau d’eau et un seau d’avoine. Ne sachant quoi prendre en premier, l’âne est mort de faim et de soif…

Peut-être en connaissez vous certaines, peut-être qu’il y a même un équivalent français mais je ne vais pas toutes les passer en revue sinon vous allez nous prendre pour des fous 😁

Xpress

💜