Une peur, Une angoisse …

Tout à l’heure encore, je lisais l’article de Daria sur la peur et me disais que moi aussi j’avais un tas de peurs. Et l’une d’entre elles n’a pas perdu de temps pour pointer le bout de son nez.

Il y a peu je recevais un sms. Et juste car je ne lus pas les mots que j’espérais, je commença à avoir peur, l’angoisse fit son apparition, une boule dans la gorge et tout un tas de questions qui défilent à présent dans ma tête, jusqu’à en perdre le sommeil.

Oui j’ai eu peur. Oui j’ai peur. Et cette peur là est celle de ne pas être aimée ou plutôt celle d’être trompée. Je veux dire par là que j’ai peur que les gens me mentent sur les sentiments qu’ils peuvent avoir à mon égard. J’ai peur qu’ils soient hypocrites, qu’ils se servent de moi ou qu’ils ne m’aiment pas comme moi je les aime.

C’est étrange mais je crois que tout cela enferme des cicatrices du passé. Peut-être le fait que l’on ne m’ait jamais vraiment dit que l’on m’aimait ( sauf mon Chéri ), ou peut-être encore du fait d’avoir été trahie… Quoi qu’il en soit je traine cette peur et cette blessure en moi qui apparaît souvent. Trop souvent. Et je me mets à avoir peur. J’ai besoin d’être rassurée au plus vite, j’ai besoin de sentir que l’on m’aime et que je suis importante, que les mots prononcés sur ce sms n’étaient pas ceux qui auraient dû être dit.

Mais voilà, je ne vais pas vivre continuellement ainsi. Je dois apprendre à faire confiance à mes proches, en moi aussi. Surtout. Mais comment faire ? J’ai l’impression que je ne pourrais y arriver… seulement si on me le dit et prouve. Et suite à ça, un jour, je pourrais enfin croire en ces paroles et aux sentiments que les gens disent avoir pour moi. Je ne sais pas si c’est la bonne méthode, surement pas, mais pour le moment il n’y a que comme ça que j’arrive à avancer.

Je m’en veux d’être comme ça. Il faut que je parvienne à me surpasser.

Il est plus de minuit et je suis entrain de rédiger cet article que je publierais demain. Besoin urgent de mettre cette angoisse par écrit. Personne pour m’écouter. Juste mon blog pour me libérer. Je respire un bon coup et essais de ne plus penser. On dit que la nuit porte conseil, moi j’espère qu’elle m’apaisera au moins jusqu’à être dans ses bras.

Facebook, Twitter, Instagram

Publicités

5 réflexions sur “Une peur, Une angoisse …

  1. J’espère que tu réussiras à vaincre cette peur, je ne peux pas trop d’aider sur ce sujet là parce que j’ai souvent le même soucis : peur de ne pas être aimée « vraiment », peur de l’abandon, doute sur la sincérité d’autrui, … je pense qu’il faut travailler sa confiance en soit avant de pouvoir l’accorder aux autres, pas évident mais sans doute pas impossible 🙂

  2. Tiens, c’est étrange, mais ton article se rajoute un peu a celui que je viens de poster. Le « truc » qui déconne avec ma « nouvelle amie ». L’impression de ne pas savoir si elle m’apprécie autant que moi je l’apprécie. Ne pas savoir si elle est sincère. Je ne devrais pas me poser ce genre de question. Mais mon vécu fait que plusieurs personnes ont abusé de moi, de ma gentillesse, et m’on laissé une blessure qui ne cicatrise pas.
    Tu me laisse songeuse… Ma nuit va encore être agité !

  3. Merci de me citer (même si j’espère ne pas t’avoir filer des angoisses par contagion ;)). Je crois que ce que tu décris – et que je connais aussi, pour changer – c’est le résultat de ce fameux besoin de réassurance que l’on va toujours chercher chez les autres au lieu de le chercher au fond de soi. C’est pas facile de se sentir sécure affectivement quand on a l’impression que personne ne nous l’a vraiment appris, qu’on tourne un peu à vide à ce niveau-là (manque affectif originel). Il faut apprendre à devenir sa propre meilleure amie et ça vient pas du jour au lendemain, ça.

    Deux hypothèses de solutions pratiques : – faire confiance à ton intuition (si tu as trop souvent l’impression que la même personne se fout de toi, ce n’est pas forcément le signe que c’est le cas (même si parfois oui) mais que cette personne est tout simplement moins investie dans votre relation que tu ne l’es ou bien qu’elle t’insécurise pour telle ou telle raison.)
    – verbaliser autant que possible plutôt que de garder tes craintes qui te bouffent de l’intérieur : « dans ton message tu m’as dit (tel truc), ça m’a donné l’impression que… », etc. Tu verras de suite la teneur de la relation au travers de la réponse et si ça se reproduit. Ça te fera gagner du temps et de l’énergie. Ceux/celles qui te répondront des trucs du style : « Oh la la, c’est bon, tu te prends trop la tête ! », tu sauras que tu as raison de te méfier d’eux.

    Je te retransmets juste les tuyaux qu’ont m’a filé ces derniers mois et qui aident bien, au cas où ça pourrait te servir, hein :).

    • Mes angoisses je les traine depuis pas mal de temps, bien avant de te connaître donc ne t’en fais pas 🙂 Pour ce qui est de tes conseils, je les pratique selon la personne en fait… question de confiance, feeling ou peur surement… Encore une histoire à suivre !!! Merci en tout cas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s