Ça se confirme !!

Bosser dans un environnement féminin c’est comme être dans Dallas, dont chaque journée est un nouvel épisode rempli de suspense ( ou pas ) …

Tout d’abord, comme j’ai déjà dû le dire dans un article précédent, il y a deux clans bien distinct au sein d’une même équipe de travail. Étant toute nouvelle au mois d’août j’ai donc rejoins malgré moi le clan des « mauvaises » (?) où tous les membres ont la critique et la méchanceté faciles. Comme vous avez pu le lire, je n’étais pas du tout dans mon élément, d’ailleurs même le chef m’avait fait la remarque que je n’arrivais pas à m’intégrer (sans blague ! C’est super de côtoyer des gens faux, hypocrites et méchants)…

Puis, un jour où les « mauvaises » ont oublié de m’appeler pour la pause déjeuner (oui oui, étant dans l’atelier d’en face, avec une grande vitre, il est évident que l’on ne peut pas se souvenir d’appeler tout le monde), j’ai tout naturellement rejoins le clan des « gentilles » qui m’ont très bien accueillies et où je me suis tout de suite sentie bien. Pas de critiques, pas de méchanceté, pas de cassage dès que tu ouvre la bouche, juste de la rigolade.

Et tout ceci est bien défavorable pour nous tous. Oui car les gens du dehors, sont les premiers à nous faire la remarque qu’il est étrange de voir une équipe ainsi séparée (nous sommes l’unique sur 2000 employés yeaaah) et dont l’un des clans peut être aussi méchant… Oui car évidemment celles-ci ne se cachent pas pour critiquer, et à toutes les pauses. Ce qu’elles oublient c’est que les murs ont des oreilles et que les choses nous reviennent très rapidement.

Ce qui est très agréable à voir, c’est qu’à l’intérieur de ce même clan, il y a des « embrouilles ». Un jour elles sont toutes super copines, et le lendemain l’une d’entre elles est exclue, pour revenir quelques semaines après, ou pas… Alors, une fois le dos tourné, ça parle encore et encore… ( Sans parler du boucan qu’elles font dans les couloirs pour rejoindre leur atelier de travail, et qui est apparemment venu aux oreilles des supérieurs )…

Enfin voilà un petit aperçu du quotidien dans l’équipe, et chaque jour nous nous demandons qui sera exclue ou qui fera la gueule à qui. Super intéressant je vous l’accorde 😉

boulot, ambiance, clans

Publicités

14 réflexions sur “Ça se confirme !!

  1. Fred en fait les frais depuis plusieurs mois (voire années). Il fait partie du très ultra-mini clan des francs et bosseurs. Et forcément, ça ne plait pas aux autres qui le massacrent par derrière. On vient d’apprendre que 3 branleurs d’intérim ont été rappelé une semaine après leur fin de mission. Pour Fred, ça dure depuis début février.

    Il y a un clan des méchants mais ce sont encore eux qui s’en sortent le mieux… C’est dégueulasse…

    Bref, tout ça pour dire que je suis contente que ça se passe mieux à ton boulot. Tu as trouvé des alliées et même si elles ne deviennent pas des amies, elles sont d’un bon soutien dans ton quotidien.

    Des bisous ♥

    • J’ai oublié d’en parler tiens mais ici aussi c’est ça, ils virent les bons à la fin de leur contrat et les fauteurs de trouble restent. Le monde à l’envers. Je m’attend au pire. Mais bon apparemment c’est leur politique, surement pour des raisons financières (ou pas)…

  2. Je connais ca, pendant deux etes j’avais bosse dans une entreprise HLM ou j’etais assistante administrative. Bien que j’en appreciais 3-4 avec qui je rigolais bien et que j’aimais bien ecouter certaines de leurs histoires, il y avait tout les jours des des critiques que se soit sur les collegues ou sur les clients. Ca me faisait a chaque fois penser aux histoires de « gamines » de college lol.

    • Le pire c’est quand on voit que ça atteins même des femmes d’une cinquantaine d’années… enfin bon, j’ai pu observer maintenant je sais comment gérer tout ça !

  3. Ambiance ! Perso aux cours de certains stages j’ai souvent noté que les critiques (et l’hypocrisie) fusaient entre les femmes :-/ Alors qu’à la base, tout le monde est là pour la même chose : faire son boulot. Une bonne atmosphère c’est quand même plus agréable … mais les langues de vipères ont encore de beaux jours devant elles.

    • À croire que la jalousie dépasse le but premier d’être là pour bosser !! Mais soit… la roue tourne donc si elles s’en prennent à moi j’espère qu’il y aura une justice 😉

      • C’est à croire oui en effet :/ C’est à espérer (mais ne te laisses pas faire pour autant hein ! ) Dans tous les cas, on récolte ce qu’on sème donc leur méchanceté finira par les rattraper x)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s