Loin de la guérison …

Cela fait pas mal de temps que je ne poste pas d’articles. Cela faisait bien deux semaines que je n’allumais pas mon pc et sans trop avoir de manques de tout ça… mais voilà, toutes les bonnes choses ont une fin. Oui je dis bonnes choses, car habituellement si je viens par ici c’est que je ne suis pas au meilleure de ma forme…

Aujourd’hui, j’ai eu une assez grosse dispute avec une gosse de 16 ans. Une gosse qui est de mon sang. Une gosse qui est tout pour moi. Une gosse qui devrait me connaître… Puis non, finalement elle me connaît très bien. Oui car elle a su exactement où toucher pour me faire mal, très mal…

Et rien qu’avec de simples paroles, je me suis crue revenir en arrière, à cette période où je me sentais comme de la merde/une bonne à rien… Moi qui essaye coute que coute de remonter la pente et de me construire une vie, j’ai l’impression que finalement le chemin est bien plus long que ce que je pensais.

Aujourd’hui je me dis que je n’ai rien accomplie de spectaculaire, et que je ne fais même rien de spécial de ma vie… Maison/boulot/dodo/courses/maison/boulot… Et c’est là que ça fait le plus de mal, quand une gamine de 16 ans te rappelle que ta vie ne ressemble à rien, que tu ne fais rien, que tu n’as pas d’amis, que tu n’as pas de copain, que tu ne vis pas mais fais en sorte de survivre… J’ai encore des tas de peurs, j’essaye de les combattre jour après jour, mais peut-être pas suffisamment. Je me laisse porter par les flots, sans chercher à faire mieux…

En tout cas ce qui est sur c’est que je n’avancerais pas si les gens autour de moi me parle comme si j’étais un chien… Oui car c’est exactement la sensation que j’ai eu… surtout quand les adultes écoutent et ne disent rien pour stopper cela.

Et pour la première fois aujourd’hui depuis bien longtemps, j’ai la gorge serrée et envie de tout envoyer balader… Moral à zéro et humeur à prendre avec des pincettes…

colère, depression, humeur

Publicités

14 réflexions sur “Loin de la guérison …

  1. oh 😦
    je pense qu’on se met tous la pression pour avoir l’impression de faire « quelque chose » de notre vie, comme s’il fallait faire quelque chose d’extraordinaire pour être heureux, pour que ça vaille la peine… l’important est de saisir les petits moments de bonheur quand ils sont là, quand ils passent 🙂

    • C’est vrai qu’en fin de compte les petites choses font parfois d’autant plus plaisir et valent plus la peine … Maintenant j’essais d’en tirer des leçons de tout ça… Merci ♥

  2. Ça arrive d’avoir un vrai gros bas. Je sais de quoi je parle… On a l’impression qu’on ne s’en sortira pas, on n’y croit plus mais y’a un moment donné où on tape le fond et où on remonte. En attendant ça fait mal et tu as le droit de ne pas aller bien mais ne reste pas au plus bas trop longtemps, ta vie tu dois la respecter et si tu as envie, change et fais plus, mais seulement si c’est ce dont tu a envie.
    Prends soin de toi ma belle ❤

  3. Laisse la parler, elle n’as que 16 ans et croit tout savoir.
    Elle se rendra compte que ta vie n’est pas si mal en fait.

    Je viens de voir que tu a fait un tour à annecy.
    T’es passé entre les gouttes 🙂

  4. Première pensée : Elle est mal placée pour te juger de haut de ses 16 ans. Elle n’est encore qu’une ado. Qu’a-t-elle fait de sa vie jusqu’à présent ?
    On a pas besoin de voyager dans les 4 coins du monde, d’avoir 150 000 amis sur FB, avoir le téléphone qui sonne sans cesse et être mariée avec plein de gosses pour vivre.

    Oui, tu es seule. Oui, tu vis actuellement loin de ta famille et tu fais un boulot qui te déplaît. Mais ce n’est que temporaire ! Et tu le sais très bien…

    Franchement, tu as déjà accomplis beaucoup de choses en un peu plus d’un an. Tu t’es détachée d’un homme qui te faisait souffrir, tu as quitté ton pays et ta famille pour partir à des centaines de kilomètres d’eux. Tu t’es trouvée un boulot, tu as ton chez toi.

    Alors oui, y a rien d’exceptionnel mais tout le monde n’a pas ce courage.

    Donc je peux comprendre que ses paroles t’ont fait mal mais ne te laisse pas abattre. Ta vie n’est pas rose comme tu l’aurais souhaité mais elle est belle. Tu es en bonne santé, tu as une paie qui te fait vivre tous les jours et tu apportes et repars avec plein de sourires de ton vrai chez toi.

    C’est ça qu’elle devrait d’abord se dire…

    Allez, ne te morfonds pas de trop (pourquoi es-tu si loin ? Je t’aurais embarqué pour aller boire un verre. Pfff)

    • Ah ma belle Merci ♥ tu as raison, je devrais un peu me remémorer tout ça et me dire que j’en ai quand même fait du chemin.

      C’est clair, ça serait tellement top ♥

  5. A 16 ans on croit tout savoir. On a un avis sur tout. on a le jugement facile.
    C’est ta vie. Tu fais en sorte qu’elle te ressemble, qu’elle de plaise, qu’elle bouge… selon toi! et pas selon ce que pensent les autres.
    Les gros bas, on en a tous. parfois souvent. parfois pas. Prends soin de toi.

  6. Tu sais, elle n’a que 16 ans. C’est une ado, elle a l’âge où l’on croit tout savoir sur tout, où l’on a des idées de ce que devrait être la vie. Mais tu n’as pas à te sentir mal à cause d’elle. Elle est en mauvaise posture pour te juger, peut-être regrettera-t-elle même ces paroles dures qu’elle a eu pour toi. Tu ne les méritais pas.

    Tu es une adulte, responsable, courageuse, bosseuse, adorable, etc tu n’as pas à te sentir rabaissée par elle. Comment se débrouillerait-elle si elle devait se reconstruire une vie à des kilomètres de chez elle, seule ? Tu es (re)partie de zéro, il faut laisser les choses se faire !

    Et quand bien même tu aurais voulu être nonne et vivre en recluse (j’exagère l’exemple hein) que ça ne la regarderait en rien. C’est TA vie. Je sais que tu souhaites y apporter quelques modifications mais chaque chose en son temps. Ne te mines pas le moral pour ça, cela n’en vaut pas la peine, les ados tiennent souvent des propos durs (parfois dans le but de toucher là où ça fait mal justement) mais ça ne vaut pas le coup de t’en rendre malade, crois moi. Je t’envoie tout plein de courage ♥

      • Y a pas d’quoi ♥
        Je sais ce que c’est, mais il faut vivre pour toi, surtout quand il en dépend de ton bien être 😉 Alors oui, dis le joli mot qui commence par F et fais ce qu’il te plait 🙂

  7. c’est vrai qu’a 16 ans (et encore autour de la vingtaine … bref toute personne qui n’est pas encore installée dans une routine bien huilée (engluée ?) du quotidien ) on pense que si on est dans une situation déplaisante, c’est parcequ’on ne se bouge pas pour la faire changer.

    Ils n’ont pas tort.
    Mais ils ignorent a quel point c’est compliqué de se dépatouiller du quotidien qui rassure, de changer ses habitudes, d’aller vers l’incertitude …

    Ils verront, quand ils auront notre age !! (ha ha on dirait une vieille aigrie qui bougonne ^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s