Scarification …

Il y a plusieurs années de cela, parcourant la blogosphère, j’ai fait la connaissance d’une personne. Une jeune fille fragile, peu sûre d’elle mais très attachante. Au fil des échanges et des confidences, j’appris qu’elle se scarifiait pour soulager sa douleur, sa peine… J’ai toujours essayé de la rassurer, de la conseiller malgré les centaines de kilomètres qui nous ont toujours séparé. Il y avait des jours avec et des jours sans. Des rencontres amoureuses et des ruptures douloureuses.

Les années sont passées. Moi, jouant toujours le rôle de la grande soeur voulant protéger et faire avancer sa protégée. Elle, toujours aussi fragile et avec cet énorme manque de confiance surtout lors des échecs sentimentaux. Moi, ne sachant plus quoi dire ni faire pour lui éviter de souffrir. Elle, déprimée et se faisant du mal pour apaiser ses peurs…

Plus de 7 ans sont passés, et les choses n’ont pas changé. 7 ans sont passés et j’aurais aimé que les choses aient évolué. Comment faire pour que ceci cesse ?! Quels conseils puis-je lui donner ?! Je ne sais plus. Je me répète et rien n’évolu. Je suis et serais toujours présente mais je me sens tellement impuissante…

scarification, aide, amie

Et si tu lis ça, sache que je suis là
Je ne t’ai jamais jugée et ne le ferais jamais

Publicités

5 réflexions sur “Scarification …

  1. C’est très touchant ce que tu écris là et je comprends que tu puisses te sentir impuissante face à ça (même si je pense que ton soutien fait beaucoup mine de rien). A-t-elle déjà songé à suivre une psychothérapie ou autre ? Dans ces cas-là, il ne faut vraiment pas hésiter à demander de l’aide à des professionnels, il n’y a aucune honte à avoir. Je sais que la vie peut sembler atrocement difficile parfois, mais il y a moyen d’aller mieux … et si on trouve une porte pour accéder à ce mieux, il ne faut surtout pas éviter à franchir le seuil de cette dernière et accepter une main tendue.

    • Je lui en ai reparlé il y a 2 jours, je lui ai suggéré d’aller voir quelqu’un mais son argument est qu’elle ne le fait pas trop régulièrement… Je ne peux rien faire…

      • Si elle « refuse » d’admettre le soucis c’est dommage (parce que le faire pas très régulièrement, c’est le faire quand même, et ce n’est pas bon pour elle). En général, accepter son soucis c’est faire un premier pas vers la guérison… Tu ne fais pas « rien », je suis certaine que ton soutien est quand même important ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s