Tactile …

Nous vivons à une époque où tous nos moindres faits et gestes sont contrôlés et interprétés. Et malheureusement mal interprétés. Tu te rends compte que, des gens que tu côtoies quotidiennement, sont souvent ceux qui le font le plus facilement alors qu’ils devraient bien te connaître.

C’est ce qui est arrivé cette semaine au boulot par exemple.

Je le sais, je suis tactile. Si je connais bien une personne et suis à l’aise avec, j’aime bien la « toucher ». Je la prends dans mes bras, je lui fais un bisou sur la joue, je passe ma main dans ses cheveux ou sur son dos, etc. Mais rien de poussé, pas de la même manière que si c’était mon amoureux hein (en plus au boulot il y a 95% de filles ahah)… bref…

Il en est que si tu rencontre quelqu’un qui est aussi tactile que toi, voire plus, et bien les gens ne trouvent pas ça normal. Je m’explique…

Une jeunette de 25 ans est arrivée il y a quelques mois au boulot. Une fille qui a toujours été très/trop couvée par sa mère et qui est en sans cesse besoin d’attention et d’affection. Résultat elle s’est vite tournée vers moi pour avoir des câlins… Rien de choquant pour ma part. Je la considère comme une petite fille, une petite soeur. Donc c’est tout naturellement que je lui fais un câlin ou que je la laisse s’asseoir sur mes genoux 5 min quand elle veut écouter une conversation et qu’il n’y a plus de chaises au point d’eau.

Mais voilà, j’ai appris que cela était déplacé et que cette fille ne devait pas agir comme ça surtout en ayant un copain à la maison. Et que moi je la laissais faire sans rien dire, que je devais aimer ça. Quoi ??? Mais où est le mal ?! Pour rassurer ces médisantes, j’ai alors été appeler une collègue homo et lui demander si pour elle ça la choquait ou si elle trouvait ces comportements ambigus. Et la réponse fut absolument négative. Elle prend tout cela de la même manière que moi. J’ai donc des collègues de 30-37 ans plus coincées que certains grands parents !!!!!

J’ai vraiment halluciné. Comment de simples gestes innocents peuvent se transformer en de tels propos de la part de personnes que l’on connaît depuis des mois/années ?! Cela m’a rendu un peu triste, et je pense me connaissant que je vais devenir un peu distante avec ces filles… Ce qui me fait vraiment c*ier c’est que je ne vais plus me sentir à l’aise dans mes faits et gestes. Avec l’impression d’être sans cesse épiée et jugée. Mais j’ai pas l’intention de changer pour qui que ce soit… Je suis tactile, j’aime donner et recevoir de l’affection/attention et alors ?! Je ne manque de respect à personne et vice versa.

Bref … Bosser avec des femmes c’est l’enfer !!!

💜

Publicités

La sincérité paye t-elle toujours ?!

Je suis ce genre de personne qui ne sait cacher ce qu’elle pense ou ressens. Je n’y arrive pas, j’ai besoin d’extérioriser. Sinon cela me ronge au point de me sentir mal et de ne plus penser qu’à ça…

Cela faisait des semaines voire des mois que je serrais les dents et fermais les yeux pour me retenir de parler. J’avais peur que cela engendre des conflits ou une mauvaise ambiance au sein du groupe (de collègues)… Mais cela faisait déjà trop de temps que je me taisais, trop de temps que je faisais comme si tout allait bien, trop de temps qu’elle le croyait…

Se fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase…

Je ne fis qu’exprimer ce que je voyais, ce qui me faisait mal, sans insultes, sans reproches. Et la réponse fut une réponse que je n’attendais pas : pas de réponses. Rien. Pas un mot, pas un regard.

Et là, comme une idiote je me suis posée des tas de questions, me suis demandée si j’avais bien fait et réagit, j’ai voulu la questionner de nouveau, m’énerver… Puis non. Stop. J’ai réfléchis. Plus envie d’être celle qui se rabaisse, celle qui va toujours vers les autres alors qu’ils ne se soucient pas plus que ça de toi.

Je vais attendre, laisser couler et voir. En espérant qu’elle soit assez adulte pour me parler et se remettre en question. Moi, je n’ai rien à me reprocher et n’aurais pas de regrets…

sentiments, sincérité, gens