De drôles d’expressions

En expliquant certaines expressions françaises à ma nièce, je me suis rendue compte que les portugais en ont eux aussi de vraiment bizarres. Je vais vous en dévoiler quelques unes et vous me direz ce que vous pensez ^^

Viver à grande e à francesa : Vivre à la grande et à la française = vivre dans le luxe.
Cette expression date de l’invasion française quand un Duque pris possession de palaces et autres richesses à Lisbonne. Depuis, ceci est resté dans le langage courant, bien que les français ne soient pas tous de riches bourgeois ^^

Vai pentear macacos : Vas coiffer des singes = vas embêter quelqu’un d’autre.
Cette expression découle d’une autre expression utilisée au moyen âge, époque où brosser les animaux tels que les ânes ou les chevaux était une tâche mal vue. Perso je ne vois pas le rapport mais soit 😅

Muitos anos a virar frangos : beaucoup d’années à tourner des poulets = avoir beaucoup d’expérience !!!!
Peut-être parce que pour griller des poulets il faut être doué ??? 😅

Sentir dor de cotovelo: avoir mal au coude = être envieux/jaloux de quelqu’un.
Perso ça ne m’a jamais fait mal au coude mais peut-être que pour d’autres oui 😅

Tirar o cavalinho da chuva : enlever le petit cheval de la pluie = ne pas d’attendre qu’un événement X arrive.
L’explication de cette expression serait que dans le temps, quand on rendait visite à quelqu’un, le fait de mettre notre cheval à labri ou pas, déterminait le temps qu’on allait rester.

A pensar morreu um burro : à penser un âne est mort = prendre trop de temps à prendre une décision.
L’origine de cette expression vient d’un philosophe français qui racontait qu’un âne marchait seul dans le désert. Assoiffé et ayant faim, après plusieurs jours il tomba nez à nez avec un seau d’eau et un seau d’avoine. Ne sachant quoi prendre en premier, l’âne est mort de faim et de soif…

Peut-être en connaissez vous certaines, peut-être qu’il y a même un équivalent français mais je ne vais pas toutes les passer en revue sinon vous allez nous prendre pour des fous 😁

Xpress

💜

Publicités

J’ai testé un yoga un peu spécial …

J’arrive dans la grande salle. Des tissus de couleur sont suspendus au plafond. Des couleurs vives. Une musique calme en fond sonore. Je suis impatiente de voir, de tester.

 

Le prof nous met immédiatement dans le vif du sujet et je me retrouve les jambes en l’air, enroulées au tissu, la tête en bas et les bras touchant le sol. Mais dans quoi je me suis lancée ?! Il paraît que ça permet de remettre les chakra en ordre. Soit.

 

Nous enchaînons avec des balancements, des positions et des postures. Plus soft. Nous nous étirons, nous faisons quelques exercices de gainage. Puis vient la phase plus compliquée où notre corps doit être complètement enveloppé du tissu, et ce, toujours dans les airs. La larve, le papillon, la chauve souris. Ok. À force je vais avoir la nausées. Maintenant nous devons faire des espèces d’acrobaties, des galipettes dans les airs sans avoir peur de tomber. Nous apprendrons ainsi la confiance et le lâcher prise. Ah ah facile à dire mais je ne me sens pas rassurée. J’essaie tout de même. Mais rapidement j’ai la tête qui tourne. J’arrête et m’asseois.

 

Mon corps ne réagit plus. J’ai les mains et la nuque qui fourmillent. Je n’ai plus de force. On me donne rapidement du sucre. J’essaie de me relever. Difficilement. Je mettrais 45 min à récupérer.

 

Verdict : mon oreille interne est trop fragile et les cristaux se déplacent dès que ma tête se retrouve un peu trop chahutée ou à l’envers (je comprends mieux désormais pourquoi je suis incapable de faire certaines attractions 😅)

 

Bref… ce fut une bonne expérience, et je recommande, mais expérience que je ne recommencerai pas par peur que cela de reproduise de nouveau.

💜