Le tournis …

Dans quelques jours je fête mes 34 ans. Alors non l’âge ne me fait pas déprimer, on doit tous passer par là. Par contre le fait de les passer « seule » oui…

En théorie je ne suis pas réellement seule. Je recevrais des messages et des appels. J’irais bosser et je passerais sûrement de jolis moments avec ces collègues qui me font parfois oublier ce qui ne va pas. Une fois la journée de travail achevée, je téléphonerai à mes parents sur la route et le manque d’eux augmentera un peu plus… Puis j’irais retrouver un partie de ma famille, cette partie avec laquelle tout n’est pas rose en ce moment, et hormis des « Joyeux anniversaire » il ne se passera rien. Et le soir tombé, j’irais me coucher en ayant vécu une journée totalement normale…

En fait c’est ce que la plupart d’entre nous vivons le jour de notre anniversaire.. Mais ressentons nous tous ce vide à l’intérieur de nous ?! Ressentons nous que nous ne sommes pas aimé ?! Le terme est peut-être trop fort… En fait je n’ai que la certitude d’être aimée par mes parents… appréciée par quelques personnes… j’ai beau avoir des amis, de la famille, je n’ai plus l’impression d’avoir ma place. C’est plutôt ça oui. Étrange comme sentiment/sensation.

Je ne sais pourquoi ni comment… est ce dû au trop plein de déceptions ?! Sûrement …

Beaucoup d’entre vous me dirons que chacun à sa vie et que c’est normal de s’éloigner un peu… d’autres me diront encore que je ne fais rien pour que les choses changent.. Que je ne fais rien pour trouver de nouveaux amis ou un chéri par exemple… mais est ce si simple ?! S’éloigner ne veut pas dire s’oublier normalement. Et j’ai beau avoir tenté maintes fois, je ne peux me forcer à ressentir. Ressentir une amitié naissante. Ressentir l’envie d’avancer avec une personne. Ressentir des papillons. Pourquoi se forcer ?! Oh oui je l’ai fait, je me suis déjà dit que peut-être ça viendra avec le temps. A quoi bon ?! C’etait forcément voué à l’échec.

Plus le temps passe et plus je me renferme. Je n’ai plus l’envie de faire d’efforts ou de jouer la comédie. Et même si encore quelques personnes sont là et me supportent au quotidien (💜) cette sensation de vide persiste ces derniers jours et ne fait qu’accroître…

Oui je ne suis pas forte… ou peut-être que c’est ça être forte. Encaisser les critiques, les pics, les allusions, les échecs et continuer à sourire comme si tout allait bien. Oh au fond je vais bien je vous rassure, j’apprends juste à m’habituer à l’idée que c’est peut-être ça mon destin. Peut-être que le meilleur reste à venir ou peut-être pas.

Une année de plus …

Les années passent et pourtant à chaque fois que cette date approche j’ai l’impression de retomber en enfance, une certaine excitation s’empare de moi comme si ce jour allait être magnifique et unique. Évidemment, je ne suis pas si naïve que ça et sais bien qu’il sera tout comme les autres, mis à part un nombre un peu plus important de messages sur les réseaux sociaux et de sms…

Voilà, vendredi dernier j’ai eu 31 ans

31 ans et pourtant cela ne change rien à mes yeux. J’ai toujours les mêmes cheveux blancs, je suis toujours célibataire et sans enfants, avec toujours la même personnalité, les mêmes sentiments et doutes… Non je ne me dis pas que j’ai atteint un stade critique et que j’ai plutôt intérêt à trouver rapidement le prince charmant, non je ne fais pas de crise ou de remise en question.

Chacun avance à son rythme finalement. Alors oui, les années passent mais les choses prennent forme dans ma vie.  Oui j’ai eu 31 ans et je suis heureuse car c’est signe que je suis encore là après tout ce que j’ai vécu et que je ne baisse pas les bras.

Oui j’ai 31 ans mais …
« c’est après la trentaine que les femmes sont les plus belles, heureuses et épanouies »

birthday-anniversaire 31ans

Merci à tous ceux qui ont pensé à moi