En vrac #4

Les semaines passent et ne se ressemblent pas. Si le début de l’année a été plutôt difficile, les journées longues et moi même peu motivée, ce ne fut pas vraiment le cas de la semaine qui vient de s’écouler. Comme si un regain d’énergie émergeait de je ne sais où pour contrer la déprime dû à la météo hivernale.

Malgré les réveils à l’aube, pas de temps à perdre une fois au travail. Beaucoup de boulot et de retard alors on s’active. Je suis plutôt satisfaite car le temps passe vite mais je suis hyper fatiguée de courir partout presque sans avoir le temps d’aller aux toilettes #Glamour. Et en plus de cela, mon responsable m’informe que la semaine prochaine je vais devoir former une nouvelle car je suis « la seule à avoir le caractère pour » (Ça fait plaisir à entendre). Bref ça s’annonce chargé pour les prochains temps…

Et comme si cela ne suffisait pas, je décide d’aller tester des cours de fitness dans un studio qui n’offre que des cours collectif (step, zumba, brasilian bootty, flying yoga, pôle dance, etc.) L’ambiance est cool, avec des jeunes et des moins jeunes. La peur de ne pas être à la hauteur disparaît rapidement et le regard des autres ne m’importe plus. Je suis même félicitée de n’avoir pas lâché lors d’un cours niveau 3 (ouais je sais je suis maso parfois xD). Je vais encore tester 1 ou 2 cours la semaine prochaine, avant d’aller au boulot (oui vraiment maso je suis), et je pense que je vais me laisser tenter et m’inscrire. Cela me permettra de bouger (et perdre ma graisse), de faire autre chose que ma routine maison/boulot et de rencontrer de nouvelles personnes.

Semaine lors de laquelle j’ai aussi fait tous les concessionnaires des environs (quand je vous dit que je n’ai pas arrêté xD). Je recherche un 4×4 car ici avec la neige c’est bien utile et surtout bien plus rassurant. D’autant plus, que la semaine passée je me suis faite une belle frayeur (neige + verglas = impossibilité de freiner)… Bref, les commerciaux ont vu la chieuse que je suis refusant leurs offres minables pour la reprise de ma voiture et l’achat de leurs luxueux engins… N’empêche j’ai du mal à vouloir me séparer de ma titine…

Enfin voilà, une semaine non stop où je me suis dit que je n’avais plus le temps pour moi… réflexion bête puisque ce que j’ai fait c’est bien pour moi. En fait je crois que je m’en suis voulue de ne pas être autant disponible pour mes copines/copains (ce qui ne signifie pas non disponible hein.. Je vois déjà venir une ou deux réflexions d’une certaine personne). Je verrais comment je parviens à gérer ce nouvel emploi du temps, niveau fatigue et temps, mais n’hésitez pas car je suis toujours là 😊😉

 

Publicités

La sincérité paye t-elle toujours ?!

Je suis ce genre de personne qui ne sait cacher ce qu’elle pense ou ressens. Je n’y arrive pas, j’ai besoin d’extérioriser. Sinon cela me ronge au point de me sentir mal et de ne plus penser qu’à ça…

Cela faisait des semaines voire des mois que je serrais les dents et fermais les yeux pour me retenir de parler. J’avais peur que cela engendre des conflits ou une mauvaise ambiance au sein du groupe (de collègues)… Mais cela faisait déjà trop de temps que je me taisais, trop de temps que je faisais comme si tout allait bien, trop de temps qu’elle le croyait…

Se fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase…

Je ne fis qu’exprimer ce que je voyais, ce qui me faisait mal, sans insultes, sans reproches. Et la réponse fut une réponse que je n’attendais pas : pas de réponses. Rien. Pas un mot, pas un regard.

Et là, comme une idiote je me suis posée des tas de questions, me suis demandée si j’avais bien fait et réagit, j’ai voulu la questionner de nouveau, m’énerver… Puis non. Stop. J’ai réfléchis. Plus envie d’être celle qui se rabaisse, celle qui va toujours vers les autres alors qu’ils ne se soucient pas plus que ça de toi.

Je vais attendre, laisser couler et voir. En espérant qu’elle soit assez adulte pour me parler et se remettre en question. Moi, je n’ai rien à me reprocher et n’aurais pas de regrets…

sentiments, sincérité, gens